Nous vous proposons une liste des bars les plus sympas de Séville afin que vous puissiez nous accompagner sur un tour de tapas exclusif et très local

Séville a des milliers de bars et tavernes où vous pouvez essayer des centaines de plats servis de la manière la plus populaire connue en Espagne et en dehors: les tapas. Explorer la ville d’un point de vue gastronomique, c’est aller dans ses rues et tenter sa chance ou arriver bien préparé avec les recommandations d’amis ou de guides spécialisés.

Chez Macarena Tours, nous avons sélectionné certains des endroits qui, selon nous, pourraient être les plus intéressants pour vous, que ce soit pour leur nourriture, leur histoire ou leur atmosphère. Nous en présentons cinq ici, mais nous publierons d’autres listes plus tard, car à Séville il y a évidemment beaucoup d’autres endroits à découvrir. Nous espérons que vous les appréciez! Bon appétit!

El Rinconcillo: ‘Le plus vieux bar de Séville’

Rinconcillo taberna sevillana

Interieur de El Rinconcillo – FOTO WEB VIRTUAL

On dit que le plus ancien bar de Séville doit son nom à l’angle formé par une partie de la vieille muraille de la ville. L’endroit ouvrit ses portes en 1670, deux ans après que Murillo eut fini de peindre l’une de ses œuvres préférées, Santo Tomás de Villanueva, qu’il considérait fièrement comme «sa toile».

La taverne conserve son design et sa décoration, ainsi que l’agréable tradition d’écrire les comptes de chaque dîner à la craie sur le bar en acajou lui-même. Il a été le décor de films renommés tels que Blood and Sand (De sable et de sang), avec Rita Hayworth, entre autres artistes.

N’importe quel sévillan vous dira de ne pas partir de là sans avoir goûté à leurs populaires épinards aux pois chiches, des beignets de morue ou des croquettes. Ils offrent de plus une grande variété d’œufs brouillés et les viandes séchées sont de première classe.

Côté fruits de mer, les palourdes ‘à la marinera’ et les ‘coquinas’ (mollusque typique des côtes andalouses, plus petit que la palourde) sont délicieuses.

La taverne dispose également d’un restaurant au dernier étage, où vous pouvez déjà vous asseoir à table pour déguster leur cuisine maison traditionelle en assiettes et ‘raciones’ (portions). Peut-être après le dessert il vous sera plus facile de découvrir la fameuse erreur sur l’azulejo (carreau) commémoratif qui orne l’intérieur des lieux.

Médaille de la Ville

A l’occasion de son 350e anniversaire, El Rinconcillo a récemment reçu la Médaille de la Ville dans la section des personnes ou entités distinguées par leur travail dans le domaine de la culture ou de l’art et dans la diffusion de Séville. Cette activité est donc la référence de l’industrie hôtelière sévillane dans une année aussi difficile à cause de Covid-19.

Si vous préférez jeter un coup d’œil à l’établissement avant de vous rendre sur place, cliquez sur le lien suivant pour vous immerger dans le temps lors d’une visite virtuelle. Après l’avoir fait, vous ne voulez pas le manquer!

Casa Cuesta: ‘Tradition de Triana’

Casa Cuesta en Triana Sevilla

Casa Cuesta, boîte au quartier de Triana, avec beaucoup de tradition à Séville – FOTO CASA CUESTA

Près de 140 ans d’expérience dans le service des tapas et raciones sont plus que suffisants pour venir dans cet endroit en sachant que vous allez bien manger. Si vous découvrez également que de nombreuses recettes encore utilisées remontent à 1925, le succès est assuré.

Des viandes séchées ibériques, des légumes d’Andalousie, des poissons des côtes de Huelva et Cadix… Mais il faut goûter aussi certains de leurs ragoûts – comme la queue de taureau – ou une friture de poisson dans le quartier le plus maritime de Séville. Casa Cuesta est située dans un endroit magnifique à côté du marché le plus populaire de la ville -Triana- et à l’écart de la rue Betis -pendant quelque temps devenue l’épicentre du tourisme de Séville.

Plein d’art

L’établissement est devenu un emblème de la ville pour sa décoration avec des affiches publicitaires de toujours, comme celle qui fait référence à l’itinéraire entre Séville et Sanlúcar de Barrameda en bateau à vapeur -depuis le début du XIXe siècle- ou la célèbre liqueur Ponche Caballero si répandue par les Anglais et les Français arrivés en Espagne à cette époque.

Mais sur le plan artistique, sans aucun doute, les affiches qui se démarquent sont celles qui annoncent la ‘Feria de Abril’ (Foire d’Avril), la Semaine Sainte ou les corridas d’une certaine année, car ce sont des œuvres originales peintes par des maîtres du Costumbrismo à Séville, comme Gonzalo Bilbao ou José García Ramos.

En bref, un bar avec beaucoup à dire. L’entreprise n’a guère changé au fil du temps et son apparence est très similaire à ce qu’elle présentait au début du siècle dernier. Dès notre entrée, nous sommes frappés par l’imposant bar en bois qui préside la taverne, ainsi que son horloge centenaire. Notre regard est immédiatement détourné vers l’élégante collection de carreaux qui encadrent ce ‘temple’ des tapas. En eux, différents patrons de la ville sont représentés.

 

Blanca Paloma: ‘Retour à la maison’

  • Rue San Jacinto 49, 41010
  • Téléphone: 954 333 640
  • Horaire: 12.30-16.30h et 20.30-00-00h (aprox.)
  • Web: –

Blanca Paloma Triana Sevilla

Le bar est très populaire à Triana – FOTO ABC

Nous continuons à Triana. Après un certain temps loin de son ancien bâtiment, la ‘Blanca Paloma’ (Colombe Blanche) prend son envol et retourne dans ce qui a toujours été sa maison. À côté de la paroisse de San Jacinto vous vous sentirez comme chez vous, car ce bar bien connu dispose d’un espace bar très spacieux et d’une salle à manger très agréable.

Le menu reprend les propositions qui ont fait la renommée du lieu. Les plus nostalgiques pourront à nouveau se régaler ‘bocaditos de mejillones’ (des bouts de moules) caractéristiques ou ‘boquerones’ (les anchois) au citron, ainsi qu’avec les aubergines farcies aux crevettes ou les pommes de terre assaisonnées au ‘melva’ (type de thon).

De la même manière l’établissement propose des tapas innovantes, dont certaines dominent à la perfection, comme les gulas à l’ail (plat imitant l’anguille) ou les joues au vin rouge. D’autres ont été modernisés au point de devenir les plus originaux du centre de Triana, comme la morue à la ‘samfaina’ (ratatouille), la longe de maquereau rôtie au carpaccio de tomate ou encore le bar farci au fromage de chèvre. La torrija (pain perdu) au pain brioché remporte la palme avec les desserts.

 

Yebra: ‘La opción escondida’

  • Rue Medalla Milagrosa 3, 41009
  • Téléphone: 954 35 10 07
  • Horaires: 12.00-17.00h et 20.00-01.00h. Fermé dimanche après-midi et lundi
  • Web: https://www.yebrarestauracion.com/

Yebra La Macarena Sevilla

Les frères Yebra dirigent ce bar renommé – FOTO YEBRA

L’entreprise dirigée par les frères Yebra possède un bar et un restaurant. Javier dirige une cuisine innovante dans laquelle il utilise les techniques les plus avant-gardistes, telles que la cuisson à basse température, la sphérification ou la gélatinisation. Son frère Manuel est responsable du bar.

C’est l’une des cuisines les plus créatives que l’on puisse trouver à Séville et, en outre, l’endroit est situé à l’écart des zones les plus fréquentées par les touristes. Au fil du temps, le lieu est devenu un petit secret que vous dévoilez à votre famille et amis les plus proches, car le bar a déjà atteint un niveau où il est nécessaire de faire une réservation.

La présentation soignée de ses plats et la conception de ses menus, très personnels et élaborés, ont fait que Yebra soit sur toutes les lèvres. Et ce n’est pas étonnant. Pour commencer, il est recommandé de goûter l’ajoblanco’ (soupe froide à l’ail) aux cèpes, seiches et crevettes croustillantes ou le délicieux gâteau aux pommes de terre, jambon et fromage avec joue de morue et jaune d’œuf fermier.

Haute qualité

Le merlu aux ‘fettuchini nero di sepia’, seiche confite et sauce carbonara est sa grande spécialité marine, sans oublier le vivaneau aux légumes tempura ou le filet de bar sur risotto aux asperges. Quant aux viands, la maison recommande le lard ibérique aux coquilles Saint-Jacques et le filet de cerf aux asperges et à la crème de truffe.

La soirée peut être accompagnée de l’un de ses plus de 150 types de vins et de certains de ses succulents desserts fait maison. Sa clientèle régulière est très hétérogène. Au bar, vous rencontrez votre voisin de toujours du quartier mais il est également courant de partager le comptoir avec un célèbre torero ou chanteur espagnol.

 

La Fresquita: ‘La devotion aux tapas’

  • Rue Mateos Gago 29, 41004
  • Téléphone: 954 22 60 10
  • Horaire: 12.00-16.00h et 20.30-00.00h (aprox.)
  • Web: –

La Fresquita Semana Santa Sevilla

L’intérieur de l’établissement ne laisse personne indifférent – FOTO ABC

Visiter La Fresquita est toute une expérience. Une expérience ‘religieuse’, comme dirait Enrique Iglesias. Situé dans la partie la plus éloignée de la rue Mateos Gago par rapport à la Giralda, le bistrot est présenté comme une excellente opportunité de vivre une expérience très locale.

L’endroit est devenu un point de rencontre pour les sévillans où ils peuvent prendre une bière, debout et dans la même rue. Bien que cela puisse paraître inconfortable, il fait sans aucun doute partie de son charme. Mais sa plus grande attraction se trouve à l’intérieur, dans un espace vraiment petit où les tapas sont chantées de la rue au bar et du bar à la cuisine.

Ceux qui ne peuvent pas entrer parce qu’ils y voient un exploit complètement impossible, ou parce qu’ils ont été à l’aise de manger et de boire sur la mini terrasse, il est recommandé de prendre au moins quelques minutes pour voir l’intérieur. Ça vaut la peine!

Un petit temple

Les murs de l’entreprise sont entièrement décorés d’images et d’objets de la Semaine Sainte, tels que des costumes pour les membres des confréries et ‘costaleros’ (porteurs, ceux qui portaient les statues) : c’est à dire, ‘capirotes’ ou cagoules (chapeaux pointus en forme de cône), sacs, etc., ainsi que des statuettes, des chapelets et toutes sortes de motifs religieux de la célébration de Séville.

La bière, très fresquita (fraîche), peut être accompagnée de savoureuses tapas de menudo (tripes de veau) ou de viande à la tomate, en plus d’un large assortiment d’amuse-gueules et montaditos (sandwichs) dont le ‘pringá’ typique se distingue. Tout cela en regardant à la télévision les différentes Pâques qui ont été célébrées ces dernières années dans la capitale andalouse, ainsi que de la musique des groupes qui accompagnent les dizaines de processions chaque année.

Un Tour de tapas dans la ville

Si vous souhaitez rejoindre notre itinéraire gastronomique à travers le quartier le plus populaire de Séville, Triana, cliquez sur le lien suivant pour plus d’informations.

Visite des tapas à Triana – Lire plus

Vous pouvez combiner la visite à votre guise, par exemple avec un spectacle et / ou des cours de flamenco ; une visite des arènes de la Maestranza ; ou un tour surprenant sur le voyage de Magellan et la première circumnavigation de la Terre.

Macarena Tours

Llévate gratis una de nuestras acuarelas o plumillas hechas a mano con cada tour que hagas con nosotros .

Ouvrir chat
Avez-vous besoin d'aide?
Peut-être serons-nous en train de faire une visite guidée, mais nous vous répondrons dès que possible. N'oubliez pas que nos heures d'ouverture sont celles de Séville, Espagne.